Petites histoires d’un conseil municipal

L’histoire se passe dans un curieux village géré par un curieux conseil municipal.

Petit cours de gestion communale.

Le budget consiste à répartir entre différents chapitres la somme d’argent dont la commune est censée disposer pour l’année qui vient. Cette somme est définie par le taux d’imposition voté indépendamment du budget et des diverses subventions que la commune reçoit. La loi exige aussi que le budget soit en équilibre, c’est à dire que les dépenses et les recettes soient similaires.

Le 14 avril 2012, dans ce curieux village, il s’est passé quelque chose d’assez rigolo.

Un groupe de conseillers a décidé de porter un coup très dur à la vie de ce village. Ils ont décidé d’exiger des « économies ». Quand on parle d’économies dans un foyer, on parle d’argent qu’on a. Je n’ai jamais vu un ménage demander des économies sur des salaires par exemple. Si un salarié allait voir son employeur pour lui réclamer une baisse de son salaire, il serait sans doute enfermé assez vite. Ce qui est vrai dans un ménage ne semble pas s’appliquer au conseil municipal de ce curieux village.

Ces conseillers brillants ont donc demandé des réductions sur des postes comme la nourriture des enfants à la cantine de l’école à une période où, partout dans la presse on parlait du renchérissement de la nourriture, ou la quantité de gas oil utilisée par les agents municipaux au moment où le carburant augmentait quasiment chaque jour. Que des propositions intelligentes, donc.

La maire de l’époque, totalement effrayée de voir la commune dans l’impossibilité de vivre sans avoir de budget voté, décide d’accepter les propositions totalement stupides de ce groupe de « conseillers ». Les guillemets sont là pour rappeler que dans « conseiller » il y a « conseil ».

La maire de l’époque se retire donc avec la secrétaire de mairie pour mettre sur le papier ces idioties. Après une petite petite heure de boulot, elles reviennent et donnent à chaque conseiller municipal un exemplaire de ce nouveau budget.

C’est à ce moment qu’on a vu une des conseillère municipale, celle d’ailleurs qui menait le combat pour réduire l’argent destiné à la cantine, se pencher vers la secrétaire de mairie assise à sa gauche et lui demander pourquoi les recettes avaient baissé.

Cette conseillère ignorait, le 14 avril 2012, qu’un budget devait être en équilibre et que si les dépenses diminuaient, les recettes diminuaient d’autant et qu’il n’y avait aucune économie.

Le premier détail rigolo est que le groupe de conseillers qui présentait ces propositions stupides ont fini, sans doute par s’en rendre compte et ont voté contre leurs propres propositions sauf un qui a vraiment cru que ces demandes étaient sérieuses. Par contre, le groupe qui n’était pas d’accord a, lui, voté pour sauf un qui ne savait pas qu’il fallait voter pour. Quand je vous disais que ce conseil municipal était curieux.

Le deuxième détail rigolo est que cette femme était, sans interruption, conseillère municipale de ce curieux village depuis pratiquement un quart de siècle. UN QUART DE SIECLE sans avoir appris comment fonctionnait un budget !

Depuis, elle est devenue maire de ce curieux village.

 

0 Réponses à “Petites histoires d’un conseil municipal”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Facon0de0savoir |
Ufologiebordeaux |
Nabaxbertwer |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Elisesjournal
| jadaraxa01
| Isabelle medium